Skip Navigation

Bientôt, un centre pour les femmes victimes de violences au Congo

Par Judith Osongo Yanga
7 Mars 2017 | KINDU, République démocratique du Congo

Trois conférences Méthodistes Unies ont décidé de s’associer pour créer un centre pour les femmes du Congo Est (République démocratique du Congo) qui sont victimes de violence sexuelle et de la guerre.

« Ce centre est une partie de mon cœur » a soutenu l’Evêque Gabriel Unda Yemba lors de la pose de la première pierre du centre « Mama Lynn Center, » du nom de l’épouse de l’évêque de la conférence du Tennessee. « Je suis l'homme le plus heureux parce que, chaque jour, ce projet devient une réalité. » a-t-il affirmé.

Les Conférences Annuelles du Tennessee, Memphis et California-Pacific de l'Église Méthodiste Unie travaillent en partenariat avec l'Église Méthodiste Unie de l'Est du Congo par le biais de « Congo Women Arise.»

« Congo Women Arise » construira un centre pour les femmes à Kindu où l'église locale apporte déjà un soutien physique, psychosocial et spirituel aux survivantes de la guerre. Les femmes pourront y acquérir des compétences génératrices de revenus telles que la cuisine, la couture, l’aide à la maternité et les services de garderie d'enfants pour assurer la viabilité de ces victimes.

Be sure to add the alt. text

Visitez congowomenarise.org pour plus de détails, de ressources et pour faire un don.

Ce centre se veut être un lieu d'espoir et de transformation des vies pour beaucoup de villages et de communautés. La construction de ce centre est un prolongement des relations et de l’œuvre que chacune de ces conférences américaines a déjà établies avec la région épiscopale de l'est du Congo.

Une équipe de Méthodistes Unis se rendra en République démocratique du Congo en juillet pour aider à la construction de ce centre. Le clergé et les laïcs des trois conférences ont été invités à participer à cette mission. Des bourses ont été offertes aux jeunes adultes.

Les trois conférences ont recueilli les fonds nécessaires à la construction de ce centre tandis que la Jeunesse Méthodiste Unie à Kindu apporte ses compétences dans la fabrication des briques en soutien au programme. Un don anonyme de 150 000 $ à la fin de 2016 a permis de recueillir 350 000 $.

Dans la culture congolaise, les femmes sont le fondement de la famille, de l'église, du village et pourquoi de la société toute entière. Ces femmes sont les cibles de la guerre qui fait rage dans la région de l’Est du Congo. Elles sont victimes de problèmes physiques, sexuels, psychologiques, sociaux et domestiques. Les Femmes Méthodistes Unies jouent un rôle de leadership clé dans le programme, car les survivantes redécouvrent leur propre valeur et réintègrent la société.

Yanga est la directrice de communication de la région épiscopale du Congo Est de l’Eglise Méthodiste Unie. Contact média : joyanga17@gmail.com