Skip Navigation

Photo de Mike DuBose, United Methodist Communications

Une famille à Bom Jesus, en Angola, reçoit une moustiquaire imprégnée, faisant partie du lot de plus de quatre millions de moustiquaires distribuées par l’Eglise Méthodiste Unie à travers son programme Imagine No Malaria.

Infographie de United Methodist Communications

Découvrez l’impact de la campagne Imagine No Malaria sur les vies. Téléchargez et partagez ce graphique en cliquant sur le bouton dans le coin inférieur droit de l'image ci-dessus.

Previous Next

Cinq domaines de l’influence de l’Église Méthodiste Unie sur le paludisme

 

Par Crystal Caviness et Ashley Gish

Le 25 avril est la Journée mondiale du paludisme consacrée à la sensibilisation sur cette maladie.

Depuis 2010, le peuple de l'Église Méthodiste Unie a axé sa stratégie sur la réduction des décès liés au paludisme en Afrique subsaharienne à travers son initiative Imagine No Malaria. Dans cette lancée, la dénomination a découvert que « notre Dieu est capable, d’aller au-delà de ce que nous pouvons demander ou imaginer. »

Ensemble, nous avons :

  1. Distribué plus de 4 millions de moustiquaires qui ont sauvé des vies.

Les moustiquaires imprégnées d’insecticides demeurent le moyen le plus efficace de prévenir le paludisme. Depuis que l'Église Méthodiste Unie a commencé ses efforts, y compris les distributions de moustiquaires, les taux de mortalité dans le monde ont diminué d'environ 60%.

  1. Rénové 61 structures sanitaires.

L'amélioration des cliniques médicales et des hôpitaux en Afrique aboutit à un meilleur diagnostic, à une meilleure gestion des cas et à l'accès aux médicaments.

  1. Soigné plus de 2,7 millions de personnes souffrant de paludisme.

Les traitements sont efficaces. En raison de l'effort mondial dans la lutte contre le paludisme, environ 6,8 millions de décès ont été évités depuis 2001, selon le Rapport mondial sur le paludisme de 2017 de l'Organisation Mondiale de la Santé.

  1. Protégé plus de 175 000 structures avec la pulvérisation d’insecticides à effet rémanent à l’intérieur des habitations (IRS)

L'IRS est l'application d'insecticides chimiques à longue durée active sur les murs et les toits des abris domestiques, une méthode majeure recommandée par l'Organisation Mondiale de la Santé dans le traitement du paludisme.

  1. Formé des milliers de bénévoles et d’agents de santé communautaires.

Grâce à la sensibilisation et à l'éducation, un réseau communautaire a été créé avec des agents de santé et des bénévoles qui distribuent, installent des moustiquaires et enseignent les populations à utiliser et à entretenir les moustiquaires. En plus d'aider à la prévention du paludisme, ces travailleurs interviennent souvent dans d’autres domaines sanitaires vitaux pour leurs communautés.

Regardez la vidéo ci-dessus qui présente une chanson originale commandée par United Methodist Communications pour sa célébration Imagine No Malaria qui a eu lieu à la Conférence Générale 2016 à Portland, Oregon. Cette chanson « Our God is Able » (« Notre Dieu est capable ») a été écrite par James Tealy et James Elliott et enregistrée par Jeremy Rosado, finaliste de la saison 11 de « American Idol. »

Téléchargez cette infographie. Postez-la dans votre église et partagez-la. Elle présente l’impact des ministères de l'Église Méthodiste Unie visant à réduire les décès liés au paludisme en Afrique subsaharienne.

Crystal Caviness est spécialiste des relations publiques à United Methodist Communications. Ashley Gish est directrice adjointe de la campagne pour Imagine No Malaria.