Skip Navigation

Photo de Google Maps

Les autorités sanitaires ont annoncé une nouvelle épidémie d'Ebola à Bikoro, dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo.

La RDC signale son premier décès dû à l’Ebola

 

Par Philippe Kituka Lolonga
11 mai 2018 | BIKORO, Congo (UMNS)

Les autorités sanitaires ont annoncé une nouvelle épidémie d'Ebola dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, le premier décès ayant été signalé jeudi.

Dans une déclaration publiée cette semaine, le Dr Oly Ilunga, Ministre de la Santé Publique, a reconnu que le pays faisait face à une nouvelle épidémie, évoquant une urgence de santé publique de préoccupation internationale.

Il y a eu 11 nouveaux cas de fièvre hémorragique cette semaine, avec deux cas confirmés de la souche Zaïroise d'Ebola à Bikoro, selon les autorités sanitaires. Les résultats du laboratoire sont toujours attendus pour les neuf autres cas, a indiqué M. Ilunga. Il a déclaré à l'Associated Press que la patiente qui était décédée était une infirmière et que trois autres infirmières étaient également traitées pour la fièvre hémorragique.

C'est la neuvième épidémie en République démocratique du Congo depuis 1976, date à laquelle le virus Ebola a été identifié pour la première fois dans le pays. Ilunga a expliqué que les responsables dans le pays étaient bien formés et équipés de ressources nécessaires qui leur ont permis de contrôler rapidement les épidémies précédentes. Il a dit que son ministère avait pris toutes les mesures essentielles pour faire face rapidement et efficacement à cette nouvelle épidémie.

L'évêque Gabriel Yemba Unda de l'Est du Congo s'est dit préoccupé par l'épidémie, ajoutant que l'église devait agir.

« L'Eglise ne va pas croiser les bras devant cette épidémie. Je demande l'implication de tous (pour aider) à mettre un terme à cette neuvième épidémie d'Ebola qui vient, à nouveau, de frapper notre pays, parce que c'est urgent, » a-t-il dit.

Le gouvernement de la RDC a envoyé mercredi une équipe de 12 experts de Kinshasa, dont des épidémiologistes, des logisticiens, des experts en communication, des hygiénistes et des conseillers. Le groupe a lancé une enquête pour identifier les nouveaux contacts, définir l'épicentre de la maladie, la chronologie de l'épidémie, et identifier les zones et les villages touchés afin de développer un état des lieux des besoins matériels et humains.

Les représentants de l'Organisation mondiale de la santé sont également disponibles pour aider à contenir la propagation de l'épidémie.

« Notre priorité majeure est d'arriver à Bikoro pour travailler aux côtés du gouvernement de la République démocratique du Congo et de ses partenaires afin de réduire les pertes en vies humaines et les souffrances liées à cette nouvelle épidémie du virus Ebola, » a déclaré le Dr Peter Salama, Directeur général adjoint de l’OMS chargé des situations d'urgence et de l'organisation des secours, dans un communiqué de presse cette semaine. « Travailler avec des partenaires et réagir rapidement et de manière coordonnée sera essentiel pour contenir cette maladie mortelle. »

Au cours des cinq dernières semaines, il y a eu 21 cas suspects de fièvre hémorragique virale dans et autour de l'épicentre d'Ikoko Iponge, dont 17 décès, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Le Révérend Butuli Boshi Henri, Surintendant de district à Ikela, a déclaré qu'il était profondément troublé par la nouvelle épidémie d'Ebola dans la province de l'Equateur.

« En tant qu'église, nous allons sensibiliser nos fidèles à se protéger contre cette épidémie, » a-t-il dit.

Le Dr Richard Letshu, coordinateur de la santé dans l'Est du Congo, a déclaré que l'église soutenait les efforts du gouvernement en vue d’éradiquer l'épidémie d'Ebola.

« Je demande à toute la communauté d'observer les règles de santé pour lutter contre cette maladie dangereuse, » a-t-il déclaré.

Kituka Lolonga est le communicateur de la Conférence Annuelle du Kivu. Contact Média : newsdesk@umcom.orgInscrivez-vous pour recevoir notre bulletin mensuel gratuit des événements dans la vie de l'Église Méthodiste Unie dans votre boîte de réception.