Skip Navigation

Photo by Heather Hahn, UMNS.

Sara Hotchkiss, en rouge, prenant la parole pendant la réunion de la Commission sur la Conférence Générale du 7 octobre au camp Sumatanga à Gallant (Alabama/Etats-Unis). Auparavant, elle avait présenté les divers schémas de la session spéciale de 2019 de la Conférence Générale.

La session spéciale 2019 de la Conférence Générale est en vue

 

Par Heather Hahn
9 octobre 2017 | GALLANT, (Alabama/Etats-Unis). (UMNS)

La dénomination avance en « terrain inconnu » au moment où 'elle se prépare à organiser une Conférence Générale spéciale en 2019, a déclaré le Révérend Gary Graves, principal planificateur de cette assemblée législative.

Depuis que l'Église Méthodiste Unie s’est formée en 1968, elle n'a tenu son instance législative suprême qu’une seule fois en dehors du calendrier normal de quatre ans. C'était en 1970. A cet effet, la Conférence Générale avait convoqué une session spéciale pour parfaire la fusion des Eglises Méthodiste et Evangélique des Frères Unis.

« A la fin de la session de 1968, elles savaient qu'elles se retrouvèrent à nouveau en 1970, » a déclaré Graves, Secrétaire de la Conférence Générale. « Nous sommes dans une situation différente pour celle ci. C'est la première fois qu'une session provisoire est convoquée par le Conseil des évêques pour une raison spécifique. Nous sommes donc en terrain inconnu. »

Néanmoins, Graves et d'autres organisateurs planifient rapidement la session spéciale que les évêques ont convoquée. La Commission sur la Conférence Générale a approuvé ces plans lors de sa rencontre du 6 au 8 octobre au camp de retraite Méthodiste Uni de Sumatanga à Gallant (Alabama/Etats-Unis).

Les évêques ont choisi la date du 23 au 26 février 2019 pour la session spéciale de la Conférence Générale prévue, à America’s Center Convention Complex, situé dans le centre-ville de St. Louis (Missouri/Etats-Unis).

L'assemblée législative statuera uniquement sur un rapport du Conseil des évêques, relatif aux recommandations de la Commission sur la « Voie à suivre. » La Conférence Générale de 2016 a autorisé les évêques à former cette commission afin de trouver un moyen de traverser l'impasse potentielle de la division de l’Eglise relative au ministère de l’Eglise vis-à-vis des membres LGBTQ.

Le Livre de Discipline, la constitution de la dénomination, exige que les pétitions soient soumises 230 jours avant l’ouverture de la Conférence Générale. Cela signifie que les évêques doivent présenter leur rapport avant le 8 juillet 2018.

Le premier jour de la Conférence Générale spéciale verra l'aboutissement de la campagne « Praying Our Way Forward » des évêques pour implorer l'aide de Dieu pour l'unité de l'Église. Cela permettra aussi de régler les retards de voyage afin que les délégués ne manquent pas de voter du fait des problèmes météorologiques.

Le coût estimatif de cette rencontre de quatre jours sera un peu moins de 3,7 millions de dollars, a déclaré Moses Kumar, trésorier de la Conférence Générale et directeur de l'agence des finances de la dénomination. Il est en deçà de l’estimation de l'année dernière évaluée à 4,12 millions de dollars pour trois jours.

Kumar a déclaré que le Conseil Général des Finances et de l'Administration, fournira 3 millions de dollars pour le budget de la réunion. L'agence des finances et la Conférence Générale sont soutenues par le Fonds d'administration générale de la dénomination.

Le reste, environ 700 000 $, proviendra des frais d'inscription des visiteurs et de ceux qui ne sont pas des délégués de la Conférence Générale.

L'année dernière, Kumar avait suggéré de réduire la durée de la Conférence Générale de 2020 afin de supporter l’organisation de cette session spéciale.

Cette option n'est plus à l’ordre du jour puisque la Conférence Générale 2016 a exigé plus tard que toutes les pétitions soient soumises au vote ; en d’autres termes la session de 2020 aura besoin de tous ses 10 jours.

Les organisateurs de la Conférence Générale ont trouvé d'autres moyens pour réduire les dépenses.

« La joie de février à St. Louis est que c’est une période creuse dans la ville. Nous bénéficions donc d’excellents tarifs hôteliers » "a déclaré Sara Hotchkiss, manager de la Conférence Générale. Son bureau développera également des plans liés à la possibilité d'intempéries.

La Conférence Générale verra également ses dépenses à la baisse parce qu'elle partagera le centre de convention avec un tournoi de volleyball du secondaire. De plus, le Conseil Général des Finances et de l'Administration a négocié une réduction des taxes municipales pour les hôtels.

Hotchkiss a déclaré que les Méthodistes Unis des conférences du Missouri et de Great Rivers de l'Illinois accueilleront les participants. Les Méthodistes Unis collaboreront avec Explore St. Louis, la commission municipale chargée du tourisme.

La plupart des 864 délégués à la Conférence Générale spéciale seront les mêmes que ceux qui ont participé à l’assemblée législative de 2016. Le Livre de Discipline permet aux conférences annuelles d'élire une nouvelle liste de délégués, pourvu qu'elles conservent le même nombre attribué en 2016.

A ce jour, Graves a déclaré qu’il avait connaissance de deux conférences annuelles - Californie-Nevada et New York - qui envisageaient d’élire de nouveaux délégués. Il a ajouté que la Conférence Missionnaire de Red Bird avait prévu d'élire de nouveaux délégués suppléants.

Environ 58 pour cent des délégués viendront des États-Unis et 30 pour cent de l'Afrique. Les délégués restants proviennent des Philippines, d'Europe et d'Eurasie, ainsi que 10 des églises « du concordat » avec lesquelles l'Église Méthodiste Unie entretient des relations formelles.

La Conférence Générale spéciale utilisera également les mêmes dispositions législatives approuvées par l'assemblée de 2016, a déclaré Stephanie Henry à United Methodist News Service. Elle est la présidente du Comité du Règlement.

Une question à laquelle la Commission sur la Conférence Générale ne peut pas répondre, en ce moment, est de savoir si ce qui se passera en 2019 affectera la Conférence Générale de 2020 à Minneapolis.

Hahn est journaliste multimédia pour United Methodist News Services. Contact Média : newsdesk@umcom.org