Skip Navigation

Photo de Judith Osongo Yanga, UMNS

Des orphelins sont hébergés dans un orphelinat de l’église à Kindu ou dans des familles d'accueil à la suite des attaques des rebelles en République démocratique du Congo. L’évêque Gabriel Yemba Unda de l'est du Congo (au centre, en chemise bleue), et son Marie Claire Unda (à sa droite), rassemblent les orphelins pour des études bibliques et des repas en commun deux fois par semaine.

Les Méthodistes Unis aident des déplacés en RDC

 

Par Judith Osongo Yanga
9 février 2018 | SAMBA, République Démocratique du Congo (UMNS)

Les Méthodistes Unis de la République démocratique du Congo, avec l’appui des partenaires des Eglises de Suisse et France, ont secrètement procédé à la distribution de la nourriture et d'autres formes d'assistance aux populations victimes des violences des rebelles Mai-mai. L'équipe de l'église a également conduit certaines veuves et des orphelins dans une zone plus sûre.

Les responsables de la conférence qui ont participé à la mission d’assistance aux déplacés ont déclaré avoir distribué secrètement les vivres de peur que les rebelles Maï-Maï Malika ne s’en aperçoivent et ne s’emparent de la nourriture et du sel.

The driver of a truck bearing supplies for displaced persons in the Democratic Republic of Congo stands in water as he tries to navigate the vehicle over a rough, wooden bridge. United Methodists in the Democratic Republic of Congo have helped distribute food and other assistance in secrecy out of fear that Mai-Mai Malika rebels would take the goods. Photo by Judith Osongo Yanga, UMNS.

Le conducteur du camion transportant des vivres pour les personnes déplacées en République démocratique du Congo se tient dans l'eau tout en essayant de faire passer le véhicule sur un pont de fortune en bois. Photo de Judith Osongo Yanga, UMNS.

 

Douze orphelins ont été amenés dans l’orphelinat de l'Eglise Méthodiste Unie à Kindu. Mais, faute d’espace, beaucoup vivent dans des familles d'accueil. Deux fois par semaine, Marie Claire Unda, épouse de l’Evêque Gabriel Unda Yemba rassemble les orphelins pour les études bibliques et les repas en commun.

Heritier Kimenya a déclaré que l'aide qu’apporte l'Eglise signifie que les orphelins n'ont plus peur. « Désormais, nous avons des parents parce qu'ils nous ont ramenés à Kindu. Nous sommes heureux de faire partie des enfants de Dieu dans l'Église Méthodiste Unie, » a-t-il affirmé.

Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, le Congo a reçu en 2017 plus de 1,9 million de personnes nouvellement déplacées.

Widows carry supplies received from The United Methodist Church in Kindu, the Democratic Republic of Congo. The church, with assistance from partners in Switzerland and France, secretly distributed food and other support to people displaced by rebel violence. The church team also brought some widows and orphans into safer areas. Photo by Judith Osongo Yanga, UMNS.

Les veuves transportent les dons reçus de l'Église Méthodiste Unie à Kindu, en République Démocratique du Congo. En plus de la distribution de nourriture aux personnes déplacées à la suite des attaques des rebelles, l'Eglise a également transporté certaines veuves et des orphelins dans des zones plus sûres. Photo de Judith Osongo Yanga, UMNS.

 

Dans la Région épiscopale du Congo Est, Connexio, un réseau au service de l'Église Méthodiste Unie de Suisse et de France, a aidé cette région à apporter une assistance aux habitants du territoire de Kabambare qui ont fui vers Kasongo, Luhudi, Scememas, Lubao, Mutumba, Kimbulu et Malela, à la suite de l'insurrection des rebelles Mai Mai Malaika.

Kabambare, une zone de plus de 500 000 habitants, a connu une insécurité à la suite de l'insurrection des rebelles Mai-Mai Malaika.

L'aide a été distribuée en décembre.

Beneficiaries of supplies stand in front of the local church in the Kasongo-Samba District. In the East Congo Episcopal Area, Connexio, a network for service of The United Methodist Church of Switzerland and France, has helped the episcopal area provide aid to Kabambare territory residents who fled following the insurrection of Mai Mai Malaika rebels. Photo by Judith Osongo Yanga, UMNS.

Les bénéficiaires des dons se tiennent devant une église locale dans le district de Kasongo-Samba. Dans la Région épiscopale du Congo Est, Connexio, un réseau au service de l'Église Méthodiste Unie de Suisse et de France, a aidé la Région épiscopale à apporter une assistance aux habitants du territoire de Kabambare qui ont fui à la suite de l'insurrection des rebelles Mai Mai Malaika. Photo de Judith Osongo Yanga, UMNS.

 

Sakina Asina, qui a perdu son enfant de 5 ans en raison du manque de soins médicaux après son arrivée à Kasongo, a exprimé sa gratitude pour l'aide apportée.

« Je ne savais pas comment les nourrir. Par conséquent, j'ai fui et mon enfant est mort par manque de soins. L'enfant étant malade, je ne pouvais pas travailler dans les champs à cause de cette insurrection Mai-Mai. Les mots me manquent pour exprimer ma gratitude pour ce don de l'Église Méthodiste Unie. Je demande à Dieu de remplir la poche qui a pourvu. Continuez de prier pour nous », a-t-elle dit.

The Rev. Augustin Bosenga, superintendent for the Kasongo-Samba District, preached at a ceremony that included a word of thanks for the local chief of Samba. Earlier, the church team visited the chief to extend their appreciation and brief him about their activities. Supplies to be distributed are stacked in the church building. Photo by Judith Osongo Yanga, UMNS.

En plus des mots de remerciement du chef local de Samba, le Rév. Augustin Bosenga a dit le sermon pendant cette cérémonie. Les vivres sont empilés dans le bâtiment de l'église. Photo de Judith Osongo Yanga, UMNS.

 

L'aide de Connexio a couvert tous les districts de la région épiscopale du Congo Est. De plus, l'équipe a ramené douze orphelins de Samba à Kindu.

Cette équipe a rendu visite au chef de Samba pour lui présenter les civilités et l'informer de leurs activités.

Sur les 121 familles identifiées, 117 ont perdu leurs maisons à cause des attaques des Mai-Mai et vivent avec d'autres familles. Certains enfants de moins de douze ans et des femmes enceintes sont décédés en raison du manque de soins médicaux, révèlent les responsables de la conférence qui ont participé à cette mission de secours.

Two orphans who were brought from the Kasongo-Samba District of the Democratic Republic of Congo to Kindu hold up clothing they received. In addition to providing supplies for those displaced by rebel violence, the church team also helped relocate some widows and orphans. East Congo Area Bishop Gabriel Yemba Unda, along with his wife, Marie Claire Unda, are seated in the background. Photo by Judith Osongo Yanga, UMNS.

Deux orphelins qui ont été amenés du district de Kasongo-Samba (RDC) à Kindu portent les vêtements qu'ils ont reçus. L'évêque Gabriel Yemba Unda, de l'est du Congo, et son épouse, Marie Claire Unda, sont assis à l'arrière-plan. Photo de Judith Osongo Yanga, UMNS.

 

En plus des mots de remerciement du chef local, le Rév. Augustin Bosenga a dit le sermon pendant cette cérémonie. Bosenga, surintendant du district de Kasongo-Samba, a prêché sur le texte de Matthieu 25:35-36, en soulignant le fait que : « J'avais faim et vous m'avez donné de la nourriture, j'avais soif et vous m'avez donné à boire. »

Chaque famille compte environ huit membres et a reçu 62 kilogrammes de riz et 13,6 kilogrammes de sel iodé, ainsi que d'autres articles. D’autres ont reçu des vêtements et des matelas.

Ceux qui ont reçu de l'aide étaient ravis.

The administrative secretary of the Kasongo-Samba District, Lombe Penekitu, extends his hands in thanks to The United Methodist Church for its help with aid and shelter for those fleeing rebel violence in the Democratic Republic of Congo. Photo by Judith Osongo Yanga, UMNS.

Le secrétaire administratif du district de Kasongo-Samba, Lombe Penekitu, étend ses mains en signe de gratitude à l'Église Méthodiste Unie pour son aide et l'hébergement de ceux qui ont fui la violence des rebelles en République Démocratique du Congo. Photo de Judith Osongo Yanga, UMNS.

 

« Je suis un musulman. Je suis émerveillé par cette aide de l'Eglise Méthodiste Unie, une première depuis mon arrivée à Samba, » a déclaré Ousmane Rachidi. « Je remercie l'Eglise Méthodiste Unie pour ce geste. Que Dieu bénisse les pasteurs et les membres de l'Église Méthodiste Unie qui ont surtout pensé à moi qui suis musulman. »

Le Rév. Omba Djamba, responsable du programme d’assistance, a soutenu qu'il continuerait de mettre l'accent sur la prévention des risques, en particulier chez les femmes et les enfants.

Le Rév. Paul Ketoka, point focal de Connexio, a proposé la création d'une base de données pour toutes les questions de santé et de sécurité des personnes déplacées afin de faciliter le plaidoyer de l’Evêque Unda auprès des autorités.

Judith Yanga est la directrice de la communication pour la Région Épiscopale de l'Est du Congo de l’Église Méthodiste Unie. Contact Média : newsdesk@umcom.org.