Skip Navigation

Photo du Rév. Ande I. Emmanuel, UMNS

L'orphelinat Méthodiste Uni de Jalingo (Nigeria) est une lueur d'espoir pour plus de 189 orphelins. Initialement fruit du partenariat entre la Conférence du Nigéria et quatre conférences américaines, ce foyer a soigné, éduqué et donné l'amour aux enfants nigérians sans parents.

Photo du Rév. Ande I. Emmanuel, UMNS

Athanweh Sau, une jeune fille du secondaire de 17 ans a été emmenée à l'orphelinat Méthodiste Uni à l'âge de 3 ans. « Etant orpheline, je n'aurais pas survécu sans l'intervention opportune de l'orphelinat de l'Église Méthodiste Unie. »

Photo du Rév. Ande I. Emmanuel, UMNS

Joseph Sunday, âgé de dix-huit ans, qui a également été élevé à l'orphelinat, a déclaré que l'orphelinat lui avait appris à aimer. « À l'orphelinat, j’ai reçu une bonne éducation, une bonne maison et un bon abri. Je suis maintenant dans ma dernière année au lycée. Je suis très reconnaissant envers Dieu. »

Previous Next

L’orphelinat Méthodiste Uni du Nigéria est une lueur d’espoir

 

Par Ande I. Emmanuel
13 septembre 2017 | JALINGO, Nigeria (UMNS)

« Je n'aurais jamais su qui je suis sans cet orphelinat. »

C’est ainsi qu’Athanweh Sau, une jeune fille du secondaire de 17 ans qui a été emmenée à l'orphelinat Méthodiste Uni de Jalingo à l'âge de 3 ans, explique ses sentiments. Maintenant, elle rêve d'aider les autres, en particulier les enfants, en devenant médecin.

L'histoire d'Athanweh Sau est la même que celle de beaucoup d'enfants qui ont vécu ou continuent de vivre à l'orphelinat de Jalingo. L'orphelinat a récemment célébré les efforts de ses pensionnaires lors d'une cérémonie de remise des diplômes du secondaire.

Un bon Samaritain a rencontré Athanweh dans les rues de Kona après la mort de ses deux parents, de causes inconnues, et l'a conduite à l'orphelinat.

LE NIGERIA EN BREF

* La population du Nigéria devrait passer de plus de 186 millions en 2016 à 392 millions en 2050, ce qui fera du Nigeria le quatrième pays le plus peuplé du monde.

* Espérance de vie : 53,4 ans

* Âge de la population :

0-14 ans : 42,54%
15-24 ans : 19,61%
25-54 ans : 30,74%
55-64 ans : 3,97%
65 ans et plus : 3,13%

* Religions : Musulmans 50%, Chrétiens 40%, Croyances indigènes 10%

Etant seule, elle mendiait la nourriture et dormait sur la place du marché. Elle était exposée à divers dangers dont le kidnapping, jusqu'à ce qu'elle soit sauvée et conduite à l'orphelinat.

Là, elle a reçu des soins de santé et a suivi une alimentation équilibrée pour améliorer sa nutrition. Elle a été inscrite à l’école maternelle et primaire gérée par l'orphelinat. Elle est maintenant dans sa dernière année au lycée.

« Etant orpheline, je n'aurais pas survécu sans l'intervention opportune de l'orphelinat de l'Église Méthodiste Unie qui m'a accepté, il y a 14 ans, et m'a offert l'espoir dans une période de désespoir, » a expliqué Athanweh.

« J’y ai reçu une bonne base spirituelle et académique. Je rêve de devenir médecin. J'espère passer ma vie à travailler pour les opprimés, surtout les orphelins. »

L'orphelinat, qui se trouve dans l'État de Taraba (Nord-est du Nigéria) a été dédicacé en 2007, bien qu'il ait été fondé en 1999. Il est l’œuvre d’un partenariat entre la Conférence de Nigéria et quatre conférences américaines.

L'orphelinat est finalement devenu un projet de la Conférence des Grandes Plaines des États-Unis, qui a recueilli des fonds pour couvrir les charges de fonctionnement de l'orphelinat et le coût annuel de 2 000 $ par résident.

Joseph Sunday, âgé de dix-huit ans, qui a également été élevé à l'orphelinat, a déclaré que l'orphelinat lui avait appris à aimer.

« À l'orphelinat, j'ai appris l'amour de Dieu. On m'a appris que Dieu m'aimait malgré le fait que je n’avais pas de parents terrestres. Etant orphelin, j'ai grandi à l'orphelinat avec plusieurs frères, sœurs, pères et mères qui ont pris soin de moi pendant 16 ans, faisant de moi ce que je suis aujourd'hui. À l'orphelinat, j’ai reçu une bonne éducation, une bonne maison et un bon abri. Je suis maintenant dans ma dernière année au lycée. Je suis très reconnaissant envers Dieu. »

COMMENT AIDER

Vous pouvez soutenir l'orphelinat en donnant au Programme Advance #3021070

Au Nigéria, les conflits et le nombre croissant de grossesses chez les adolescentes ont laissé derrière eux de nombreux orphelins. Plus de 189 orphelins, dont l’âge varie de nourrissons à 22 ans, y vivent aujourd'hui.

En juin 2014, deux nouvelles salles de classe ont été ajoutées à l'orphelinat et le premier groupe d'orphelins à être diplômés du secondaire l’a été le 1er novembre 2015.

Les enfants apprennent différentes aptitudes telles que la couture, la fabrication de chaussures, la fabrication de savon et la restauration pour leur permettre de pouvoir subvenir à leurs besoins à la sortie de l'orphelinat.

« L'orphelinat a été une grande source d'espoir pour de nombreux enfants qui n'ont pas de parents, » a déclaré Simon Benjamin, le coordinateur de l'orphelinat. « Le taux croissant de grossesse chez les adolescentes dans nos communautés entraine l’abandon de nombreux enfants. ».

« Ces enfants abandonnés sont admis dans l'orphelinat et ont la possibilité d'être des membres utiles de la société. »

Emmanuel est le secrétaire de la conférence Annuelle du Sud du Nigéria. Contact Média: newsdesk@umcom.org