Skip Navigation

AP Photo/Abbas Dulleh, File

Sur cette photo du 10 octobre 2017, l'ancien footballeur George Weah, candidat à l’élection présidentielle pour le compte de la Coalition pour le changement démocratique, votant lors de l'élection présidentielle du Libéria. Weah a été élu avec plus de 61 pour cent des voix face à son rival, le vice-président Joseph N. Boakai, lors du second tour de l’élection présidentielle du 26 décembre 2017.

Un autre Méthodiste Uni élu président du Libéria

 

Par Julu Swen
3 janvier 2018 | MONROVIA, Libéria (UMNS)

L'évêque Samuel J. Quire Jr., de la région épiscopale du Libéria, appelle tous les Libériens, en particulier les Méthodistes Unis, à soutenir le président élu George Manneh Weah.

Weah, un Méthodiste Uni et ancien footballeur, devrait prêter serment le 22 janvier 2018, en remplacement de la présidente Ellen Johnson Sirleaf, qui est également une Méthodiste Unie. Weah a été élu avec plus de 61 pour cent des voix face à son rival, le vice-président Joseph N. Boakai, lors du second tour de l’élection présidentielle du 26 décembre 2017.

« Je vais retrousser mes manches et rejoindre le nouveau gouvernement afin de faire tout ce que je peux pour désabuser l'esprit de nos jeunes des vices qui ne représentent pas la paix, » a déclaré Quire lors d'une cérémonie le 31 décembre qui marquait son premier anniversaire en tant qu'évêque de l'Église Méthodiste Unie au Libéria. Cette cérémonie a eu lieu à la First United Methodist Church de Monrovia, où Sirleaf est membre.

M. Quire a déclaré que tous les Libériens devraient collaborer avec le gouvernement nouvellement élu pour faire avancer le pays. Il a exhorté le président élu Weah à encourager les jeunes à éviter de se conduire d'une manière qui menace la paix de la nation.

Be sure to add the alt. text

L’Evêque Samuel J. Quire Jr. lors d'une cérémonie marquant son premier anniversaire en tant qu'évêque de l'Église Méthodiste Unie au Libéria à la First United Methodist Church de Monrovia, le 31 décembre. Photo de Julu Swen, UMNS.

Tous les Libériens doivent rejoindre les rangs et soutenir le gouvernement, a déclaré l'évêque.

« Votre implication lors du second tour des élections du 26 décembre a contribué à faire en sorte que la paix dont nous jouissons maintenant ne soit pas perturbée, » a-t-il affirmé.

Evoquant le jour où la Commission électorale nationale a déclaré Weah vainqueur, Quire a dit qu'il avait remarqué une absence de réconciliation parmi les jeunes, en particulier parmi ceux qui ont soutenu la candidature présidentielle de Weah.

« En tant qu'Eglise, nous devons prier pour ce pays et ses nouveaux leaders car son échec sera aussi celui du pays, » a-t-il averti.

Weah faisait partie des cinq Méthodistes Unis candidats à l'élection présidentielle du Libéria. Les autres étaient Charles Brumskine, Alexandre Cummings, J. Mills Jones et Isaac Wiles. Weah est membre de Georgia Pattern United Methodist Church.

« Enfant, il accompagnait toujours sa grand-mère, Klon Jlateh, à l'église. Par la suite, il a été baptisé ; ce qui fait de lui un Méthodiste Uni et membre de l'Église Méthodiste Unie de Georgia Pattern, » a révélé le pasteur principal Tehpamubo Sayeh.

Il a révélé que le président élu était un membre régulier de l'église et qu'il est membre du comité d’accueil.

« Il y a eu un relâchement au niveau de la présence quand il a été élu sénateur du comté de Montserrado. Mais, il est resté en contact constant avec moi et d'autres membres de l'église, » a soutenu Sayeh, ajoutant que Weah payait ses cotisations à l'église et à l’Organisation des Hommes Méthodistes Unis.

En tant que membre, il a beaucoup contribué dans l'église, y compris pendant la rénovation de l'église de 113 ans, en particulier après la guerre civile du Libéria, a déclaré le pasteur. Le président élu a également été nommé Père de l'année en 2014 et 2015 pour ses « précieux services » à l'église et à l'humanité.

« Il m'appelle chaque fois qu'il va faire son culte dans une autre église, juste pour me faire savoir qu'il ne s’éloignait pas du culte de son église, » a assuré Sayeh.

« Bien que le président élu Weah ne vienne pas régulièrement à l'église, chaque fois qu'il était présent, il insistait pour servir dans le comité d’accueil du jour, » a déclaré Johnson Jooju Kumeh, ancien président de l’Organisation des Hommes Méthodistes Unis de son église au Libéria.

Kumeh a raconté que l'élection de Weah avait suscité l'enthousiasme des membres de l'Église Méthodiste Unie de Georgia Pattern. « Nous avons prié pour lui pendant la campagne et le jour des élections. Et, nous prions pour qu'il réussisse en tant que dirigeant de cette nation. »

Swen est un communicateur du Libéria. Contact média : newsdesk@umcom.org.