Skip Navigation

(De gauche à droite), Dr. Don Messer et Linda Bales Todd du Fonds de lutte contre le SIDA au sein de l’EMU et le Dr. Ulysses Burley du ministère de l’ELCA dédié au SIDA.

Un partenariat oecuménique pour renforcer le soutien apporté aux personnes touchées par le SIDA

 

Le Fonds mondial de l’Église Méthodiste Unie dédié à la lutte contre le SIDA
25 Février 2016

Le Fonds mondial de l’Église Méthodiste Unie dédié à la lutte contre le SIDA (Global AIDS Fund) et le Service de l'Eglise évangélique luthérienne aux USA en charge de la lutte contre le VIH et le SIDA (HIV and AIDS Ministry) ont noué un partenariat pour définir ensemble une stratégie et des projets destinés à réduire la discrimination des personnes infectées et affectées par le VIH et le SIDA.

«On continue de stigmatiser les malades du SIDA dans le monde entier et de les empêcher ainsi de se faire tester ou se traiter », ont déclaré les coprésidents, Linda Bales Todd et Donald E. Messer du Fonds mondial de l’Église Méthodiste Unie dédié à la lutte contre le SIDA (United Methodist Committee Global AIDS Fund - UMGAF). «Trop souvent, l’Église alimente cette stigmatisation par des jugements moralisateurs et fait fuir des personnes infectées et leurs familles. Des ministères auprès des malades du SIDA qui soient parrainés par l'Église sont indispensables ».

Réunie dans les locaux de l’Église Méthodiste Unie d’Hollywood, en Californie, une congrégation qui a bien mis en évidence le ruban rouge du SIDA sur son clocher, la commission du Fonds mondial de lutte contre le SIDA de l’Église Méthodiste Unie (UMGAF) a pris la décision de trouver les moyens de former une alliance avec le Service de l'Eglise évangélique luthérienne aux USA en charge de la lutte contre le VIH et le SIDA, et de renforcer les efforts des deux confessions en la matière.

Le directeur du programme de l’ELCA SIDA, Ulysse Burley, a invité la commission de l’UMGAF à relever le défi en soulignant que quelque 37,4 millions de personnes sont infectées dans le monde entier, et que les 44% de personnes infectées aux États-Unis sont afro-américaines. » « Cette épidémie », dit Burley, « doit être combattue par l'Église à travers des programmes d’éducation et de sensibilisation, en vue d’une prise de conscience et de la réduction de toute stigmatisation. »

L’évêque Mary Ann Swenson, officier œcuménique du Conseil Méthodiste des évêques, a noté que l’ELCA était en pleine communion avec les Méthodistes Unis (UMC). Elle a salué le nouvel accord par ces mots : «Si nous tenons à défendre la santé globale et à lutter contre la pauvreté et ses maladies, nous devons sortir des vases clos confessionnels pour trouver des approches œcuméniques et interreligieuses pour mettre fin au SIDA de notre vivant ».

###

Contact Média:

Diane Degnan 

ddegnan@umcom.org
+1.615.742.5406 (B)

+1.615.483.1765 (c)