Skip Navigation

Photo par Kathleen Barry, UMNS

Isaac Broune (à gauche) et Joe Tueche Ndzulo coordonnent le Desk Francophone pendant la Conférence Générale 2016 de l’Eglise Méthodiste Unie à Portland (Oregon-Etats-Unis). L’actualité de la Conférence Générale a été transmise par message texte en quatre langues à près de 4000 bénéficiaires en Afrique.

Previous Next

Des milliers d’Africains ont reçu l’actualité de la GC2016 via les messages textes

 

Par Priscilla Muzerengwa
13 Juin 2016 | HARARE, Zimbabwe (UMNS)

Pour la première fois dans l'histoire de l'Église Méthodiste Unie, les Africains ont pu suivre la Conférence Générale en temps réel via des messages textes (SMS).

Ce programme a permis aux membres de l’Eglise de recevoir rapidement toute l’actualité de cette importante session de la dénomination, y compris ceux qui n’avaient pas accès à Internet.

Pendant la rencontre de cette instance législative suprême de la dénomination à Portland (Oregon-Etats-Unis), du 10 au 20 Mais 2016, près de 4000 contacts dans 12 pays africains ont reçu les SMS, rédigés en Français, Anglais, Portugais et Swahili. Plus de 80.000 messages ont été envoyés durant la Conférence Générale 2016.

Ce programme est une initiative de l’Agence Méthodiste Unie de Communication (UMCom) en direction de divers groupes de contacts. Les communicateurs de conférences centrales en Afrique ont facilité la création d’une base de données de numéros de téléphones mobiles et la diffusion des informations.

La téléphonie mobile permet, aujourd’hui, à la société d’être dans un cercle de connectivité. Les SMS dominent le manque de téléphones fixes, Internet et les systèmes de radio bidirectionnels.

La Révérende Neelley Hicks, directeur du département des technologies de l’information et de la communication pour le développement (ICT4D) a révélé que l'implication de l'Eglise dans l'envoi d'informations relatives à la santé via SMS pendant la crise Ebola 2014 a permis de mettre en évidence la nécessité de maintenir un système de transmission d’informations connexionnelles vers les zones sans accès à internet.

« Nous savions que le plus petit dénominateur commun des communications mondiales est un simple SMS capable de parvenir directement à une personne si cette personne procède un téléphone portable ordinaire », a déclaré Hicks. « Une solution basée sur le cloud comme TextIt permet à l’Eglise Méthodiste Unie, de façon générale, de communiquer en temps réel sur les questions qui nous unissent, telles que les procédures de la Conférence Générale. »

Des centres de commande ont été mis en place dans les bureaux des évêques au Libéria, au Malawi et au Zimbabwe. Ils ont reçu des nouvelles via Internet avant de les diffuser à travers diverses plates-formes. Durant la Conférence Générale, les équipes de centres de commande se sont retrouvés tous les jours pour sélectionner les messages les plus pertinents à diffuser à leur communauté.

« Cette équipe inclusive et diversifiée vise à susciter l'intérêt et le discernement sur les questions en cours de discussion, » a déclaré le Révérend Allen Gurupira, Assistant Administratif de la Zone Episcopale du Zimbabwe.

De nombreux pasteurs ont dit avoir énormément bénéficié des informations reçues par SMS.

« L'Eglise Méthodiste Unie a plus de 150 églises locales situées dans des zones rurales où la communication via Internet reste un défi », a déclaré Hugo Ngwira, Chargé de communication de la Conférence provisionnelle du Malawi. « Quatre-vingt-dix-sept pour cent des églises locales au Malawi sont situées en zones rurales, alors que seulement 3 pour cent sont en zones urbaines. Pour la première fois dans nos conférences, des pasteurs et laïcs ont reçu au même moment les informations et mises à jour de la Conférence Générale en temps réel ».

L’Evangéliste Willy Mikuwa, pasteur d’une église locale dans une région éloignée du Malawi, a dit qu'il « n'a jamais su que l'Église Méthodiste Unie était si grande. »

Il était reconnaissant pour le programme de SMS qui lui a permis de se « faire une meilleure idée de l'Eglise et de la Conférence Générale. »

Mikuwa vit dans une région éloignée sans accès à internet ni de bureau de poste. Ses voisins et lui utilisent uniquement des téléphones pour communiquer.

Le Révérend Daniel Mhone, surintendant de la Conférence provisionnelle du Malawi, a affirmé que : « c’est une expérience émouvante que la plupart des dirigeants aient pris le temps de prier pour la Conférence Générale - en particulier lorsque la tension était à son plus haut niveau. Merci de nous connecter de cette manière spéciale à l'Eglise dans le Monde ».

Des messages ont été également envoyés par WhatsApp, une application pour smartphone populaire en Afrique. Ceux qui ont reçu des messages via WhatsApp ont également obtenu des liens pour suivre en direct la Conférence Générale. Certains ont retransmis ces messages à d’autres groupes différents ; ce qui accélérait la diffusion de l’information de personne à personne.

Plusieurs personnes ont exprimé une grande satisfaction pour avoir obtenu des informations de la Conférence générale par SMS ou WhatsApp.

« Le temps où les décisions de la Conférence Générale ne nous parvenaient qu’en fin d’année c.à.d. durant la conférence annuelle est révolu, » a soutenu Gurupira.

Le système restera en place après la Conférence Générale afin que les conférences annuelles puissent partager les informations de leurs connexions.

« La Conférence Générale a été un catalyseur pour la mise en œuvre du système, mais son utilité est loin d'être terminée, » a écrit Hicks dans un billet de blog. « Imaginez son utilité quand l'église voudra atteindre les pasteurs pour renforcer le besoin d’information autour de la vaccination contre la fièvre jaune, l’accès à ces vaccins, la disponibilité de bourses d'études, le partage de textes de méditations pour l’édification du corps du Christ… »

Muzerengwa est chargée de communication de la Conférence annuelle du Zimbabwe-Est.

Contact Média : newsdesk@umcom.org