Skip Navigation

Notre Histoire : Les temps forts d’une mission

 

1725-50 : Le 21 Mai 1738, Charles Wesley vit une expérience qui le transforme ; son frère John vit une expérience similaire à Aldersgate trois jours plus tard (le salut par la foi en Jésus Christ). John visite les Moraves en Allemagne. La première Conférence Méthodiste se réunit à Londres.

1751-75 : Philip William Otterbein, Francis Asbury, Philip et Margaret Embury, et Paul et Barbara Heck se rendent en Amérique. La Chapelle Wesley de New York (l’Eglise de John Street) ouvre. La première conférence Américaine bouleverse La Philadelphie. William Watters devient le premier prédicateur itinérant natif des Amériques.

1776-99 : Les missions atteignent les îles Anglo-Normandes, la France et l’Espagne. L’Eglise Episcopale Méthodiste commence à Baltimore ; Naissance de la Société des Africains Libres et l’Eglise Méthodiste Episcopale Africaine (EMEA) de Philadelphie et de l’Eglise Méthodiste Episcopale Africaine de Sion à New York. Thomas Coke dirige la première "mission britannique d’outremer" aux Antilles.

1800-25 : Otterbein et Martin Boehm fondent Les Frères Unis en Christ, et Daniel Coker organise une Société Méthodiste pour les esclaves libres en route pour le Libéria. Les missionnaires voyagent en Australie, en République Dominicaine, en Gambie, à Haïti, en Inde, en Sierra Léone, en Afrique du Sud et à Tonga.  

1826-50 : Les Eglises Protestante Méthodiste, Méthodiste Wesleyenne  et Méthodiste Episcopale sont créées au Sud des Etats-Unis. Les missions Méthodistes arrivent en Argentine, au Brésil, en Chine, au Dahomey (actuel Bénin) en Fiji, en Allemagne, au Gold Coast (actuel Ghana), à Samoa, en Suède, en Suisse et au Togo. Melville Cox embarque pour la première mission Méthodiste étrangère Américaine au Libéria.

1851-75 : La Société d’aide des hommes libres et l’Eglise Méthodiste Episcopale des gens de couleur sont organisées. La Société Méthodiste Episcopale est organisée au Danemark, et l’Eglise Méthodiste Libre de l’Amérique du Nord commence à New York. L’Eglise Protestante Méthodiste consacre une femme diacre en la personne d’Helenor M. Davison. Le méthodisme atteint l’Autriche, la Bulgarie, la Finlande, Hawaii, l’Italie, le Japon, le Kenya, le Mexique, Myanmar (actuelle Birmanie), la Nouvelle Guinée, la Norvège, le Portugal et l’Uruguay. 

1876-1900: Le Bishop William Taylor sert en Angola, en Bolivie, au Chili, au Congo Kinshassa (actuelle République Démocratique du Congo) et au Pérou. Le Bishop James M. Thoburn est pionnier des ministères en Malaisie et aux Philippines. Isabella Thoburn fonde la première université des femmes chrétiennes en Asie (Inde). Les missions méthodistes couvrent le Costa Rica, Cuba, la Hongrie, la Corée, le Mozambique, le Nigéria, le Porto-Rico, la Rhodésie (actuel Zimbabwe) et la Russie.

1901-25 : Le méthodisme atteint l’Albanie, la Belgique, Bornéo, la Tchécoslovaquie, l’Estonie, l’île de Java, la Lettonie, la Lituanie, la Mandchourie, le Panama, les Philippines, la Pologne, la Serbie et Sumatra. L’Eglise Méthodiste Evangélique Primitive du Guatemala voit le jour. Le Bishop Joseph C. Hartzell lance des missions en Algérie et en Tunisie. L’Eglise Méthodiste de Côte d’Ivoire voit le jour suite à la campagne missionnaire de William Wade Harris.

1926-50 : L’Eglise Méthodiste Episcopale, l’Eglise Méthodiste Episcopale du Sud  et l’Eglise Protestante Méthodiste deviennent l’Eglise Méthodiste (USA). L’Eglise Evangélique et L’Eglise des Frères Unis en Christ fusionnent pour former l’Eglise Evangélique des Frères Unis (USA). Les missions s’étendent au Burundi et au Rwanda. Installation de la Conférence Provisoire de l’Afrique du Nord.    

1951-75 : Les Eglises Méthodiste et Evangélique des Frères Unis fusionnent en l’Eglise Méthodiste Unie. Des Congrégations fleurissent à Taiwan et en Zambie. Le Conseil Méthodiste Européen, le Conseil des Eglises Méthodistes Evangéliques de l’Amérique Latine et la Conférence du Burundi voient le jour. 

1976-2000 : Marjorie Matthews devient la première femme bishop. Leontyne T.C.Kelly devient la première femme bishop Afro-Américaine. Africa University ouvre au Zimbabwe, où le premier bishop africain, Abel Tendekayi  Muzorewa, devient Premier Ministre. Des Eglises apparaissent en Colombie, au Salvador et au Vietnam. Bishop Heinrich Bolleter et le Département du Bureau Général des Ministères Globaux (GBGM) chargé des Œuvres Sociales (UMCOR) sont en mission humanitaire au Kosovo.

2001 à nos jours : L’Eglise Protestante Méthodiste de Côte d’Ivoire (Afrique) rejoint l’Eglise Méthodiste Unie. UMCOR assiste l’Afghanistan et le Bangladesh. Les ministères commencent au Cambodge, en Thaïlande, au Laos et en Mongolie. Le Bureau Général des Ministères Globaux (GBGM) continue sa mission dans des pays comme l’Arménie, les Barbades, le Cameroun, l’Egypte, l’Ethiopie, la Géorgie, la Guinée, les Honduras, l’Indonésie, Israël, le Lesotho, la Macédoine, le Malawi, la Namibie, le Népal, le Nicaragua, le Pakistan, la Palestine, Porto-Rico, la Roumanie, le Sénégal, la Slovaquie, l’Afrique du Sud, la Corée du Sud, le Sri Lanka, le Soudan, la Tanzanie, l’Uganda et l’Ukraine.